chirurgie esthétique

Comment faire une chirurgie esthétique sans payer ?

Comment ne pas payer une chirurgie esthétique ?

Que ce soit une rhinoplastie, une réduction mammaire ou toute autre chirurgie esthétique, il est possible de le faire sans devoir payer. En effet, les interventions entrant dans le cadre d’une opération pareille peuvent faire objet de remboursement sous certaines conditions. Si vous désirez savoir comment faire une chirurgie réparatrice sans payer, lisez cet article.

Quel remboursement pour la chirurgie esthétique ?

L’assurance maladie encadre de façon formelle le remboursement des opérations ayant trait à la chirurgie esthétique. Ainsi que ce soit en France ou à l’étranger, les interventions qui sont souvent remboursées sont :

  • Les réductions mammaires ;
  • Les chirurgies plastiques pour décoller les oreilles ;
  • La réparation de certaines malformations de naissance ;
  • Les rhinoplasties pour soigner les patients ayant des troubles respiratoires ;
  • Les traumatismes corporels suite à des accidents qui touchent certaines parties du corps (par exemple le nez, les seins, le visage entier, etc.)
  • Les plasties abdominales pour retirer la peau du ventre ;
  • Certaines interventions sur la mâchoire.

Dans ces cas, la sécurité sociale permet de récupérer un remboursement total des frais d’opération. Il faut préciser également que les frais potentiels liés à d’éventuelles complications après la chirurgie esthétique sont également prises en charge par la sécurité sociale. Toutefois, même si les interventions citées plus haut sont prises en charge par la sécurité sociale, d’autres opérations ne le sont pas. Il s’agit par exemple des interventions esthétiques liées à l’augmentation mammaire. Dans ce cas, la totalité des frais d’opération est à la charge des patients.

Comment se fait la prise en charge de la chirurgie esthétique ?

Pour commencer, il est important de préciser que seules les interventions de chirurgie esthétique effectuées dans un hôpital public ou conventionné sont prises en compte. Ainsi, la sécurité sociale ne prend pas en compte les opérations effectuées dans des cabinets privés non conventionnés.

Ensuite, pour obtenir le remboursement d’une chirurgie esthétique, il faudrait se référer au médecin conseil de l’Assurance Maladie. C’est ce dernier qui décide de la prise en charge ou non de l’intervention du chirurgien. Ainsi, avant de se rendre à l’hôpital pour subir l’opération, le patient doit d’abord avoir l’accord du médecin. C’est ce qu’on qualifie d’entente préalable. Si le médecin juge que l’opération est une forme de chirurgie réparatrice, alors la sécurité sociale procédera ensuite au remboursement.

Enfin, il est important de parler du rôle de votre mutuelle dans la prise en charge des frais de la chirurgie esthétique. En effet, lorsque votre opération est considérée comme une chirurgie réparatrice et validée par la sécurité sociale, votre mutuelle peut intervenir. Ainsi, elle pourra vous aider pour les frais inhérents à l’hospitalisation et aux autres dépassements d’honoraires. La mutuelle peut dans ce cadre prendre en charge tout ou partie des frais liés aux interventions. Il est donc important de vérifier vos garanties santé afin d’entamer une intervention chirurgicale si vous souhaitez que ce soit pris en charge.

Par ailleurs, comme précisé plus haut, toutes les opérations de chirurgies plastiques ne font pas l’objet de remboursement ou de prise en charge. Ainsi, tandis que certaines opérations de chirurgie esthétiques sont considérées comme des chirurgies réparatrices et prises en compte, d’autres ne le sont pas. Il est donc important de s’informer sur le type d’opération que vous voulez faire et savoir si vous allez devoir le payer ou pas.